Pop Art Design, Hubert Le GAll
4 juin 2015

Designer : Hubert Le GALL Musée Borély, Marseille Conservatrice Christine. GERMAIN.

Exposition Pop Art Design, Musée Borély, Marseille.

Designer : Hubert Le GALL.
Conservatrice Christine. GERMAIN.

Réalisation des visuels pour le cahier photographique du catalogue d’exposition.

Design Graphique : Saluces.

 

LeGALL_by_DG__DSC4545
Photo David Giancatarina Exposition POP ART DESIGN Designer : Hubert Le GALL Musée Borély, Marseille Conservatrice Christine GERMAIN

LeGALL_by_DG__DSC4317

LeGALL_by_DG__DSC4300

LeGALL_by_DG__DSC4284

LeGALL_by_DG__DSC4325

LeGALL_by_DG__DSC4352

LeGALL_by_DG__DSC4377

LeGALL_by_DG__DSC4399

LeGALL_by_DG__DSC4416

LeGALL_by_DG__DSC4448

LeGALL_by_DG__DSC4467

LeGALL_by_DG__DSC4476

LeGALL_by_DG__DSC4575

LeGALL_by_DG__DSC4581

LeGALL_by_DG__DSC4525

Le nouveau musée des arts décoratifs et de la Mode de Marseille, le Château Borély, accueille une monographie consacrée à l’univers fantaisiste et coloré de Hubert Le Gall. Les fictions narratives et plastiques de ce designer singulier donnent à voir le lieu sous un nouveau jour, animé par un esprit de surprise et de renouveau.

Le monde d’Hubert Le Gall, tour à tour muséographe, sculpteur et designer, est un savant mélange où l’humour côtoie l’amour des matériaux nobles et de la belle manière, où la provocation, le détournement, fécondent la tradition. Ses propositions, œuvres et installations, déclinées au fil des salles du musée sont autant de clins d’œil à la culture pop qui l’inspire depuis le début de sa carrière que d’évidentes références au monde des décorateurs et ensembliers français des années 30 et 40, emblématiques d’un certain art de vivre qu’il admire, de J. E Rulhman à Jean Royère.

Ainsi, immergées au cœur du mobilier marqueté de la chambre d’apparat de Borély, ou de la salle art nouveau/art déco du musée, ses commodes Anthémis ou Whisky imposent d’emblée une relecture du mobilier de luxe et de sa fonctionnalité: tiroirs dissimulés sous une résille de fleurs en bronze, plateau mouvementé sortant du cadre…sous son impulsion, les meubles se libèrent avec grâce des contraintes et des conventions.

Hubert Le Gall est sans doute l’un des rares designers français dont les œuvres racontent des histoires et plongent immédiatement celui qui les regarde, dans un univers décalé nourri de bd, de dessins animés et d’icônes pop de la culture américaine. Ce sont en effet les fameuses sérigraphies «Flowers» d’Andy Warhol qui ont inspiré une de ses premières œuvres, aujourd’hui iconique: la table-fleurs, Margueritestandis que le tableau Sunset De Roy Lichtenstein, lui inspirait sa bibliothèque du même nom.

Partisan d’un design ludique et sans complexe, un brin provocateur, Hubert Le Gall s ‘amuse et invente sa propre ménagerie: «J’ai commencé assez tôt à m’intéresser au bestiaire, après avoir découvert l’importance de l’animal dans le mobilier ancien, aussi bien les rhinocéros-porte-pendule que les bronzes dorés de Boule, ou encore les lits antiques avec leurs biches si joliment reprises par Rateau dans les années 1910».

Fort de cet héritage, il crée des fauteuils Baleine ou Lapin, une console Cheval, des chiens tronqués, des lapins en folie sont chez lui autant de luminaires, de spots, ou de bougeoirs. Une surréaliste coiffeuse mouton, un somptueux cabinet Taureau en bronze et bois doré accueilleront le visiteur au seuil du Grand salon du château dont Hubert Le Gall a souhaité restituer la magie et l’esprit festif en y installant des miroirs à sa mesure ainsi qu’ un parterre de fauteuils Pot de fleurs.

Hubert Le Gall promet d’y raconter une fabuleuse histoire où les objets et les meubles dialoguent et où se tissent d’évidentes correspondances entre l’art et l’art de vivre. Précieuses, élégantes ou facétieuses, ses créations enchanteront l’ensemble du château. Un livret composé des croquis de l’artistes et des images de David Giancatarina des œuvres d’Hubert Le Gall in situ accompagne l’exposition.

Communiqué de presse
Hubert le Gall
Pop Art Design